Anne Hidalgo agacée des sondages : “La politique ce n’est pas la Star Ac’”

Anne Hidalgo agacée des sondages : "La politique ce n’est pas la Star Ac’"

Alors qu’elle n’apparaît pas en tête des sondages de l’élection présidentielle 2022… Anne Hidalgo s’est donc défendue de prendre son temps pour convaincre le public avec ses idées et son programme politique. 

"La politique ce n’est pas la Star Ac’"

“La politique ce n’est pas la Star Ac’”

L’élection présidentielle 2022 ne se jouera pas au vote des français via SMS : “La politique ce n’est pas la Star Ac’”. A effectivement rappelé Anne Hidalgo ce mardi 19 octobre 2021 sur LCI.

La candidate de gauche, fraîchement entrée en campagne, s’est visiblement énervée face aux journalistes soulignant ses mauvais résultats dans le récent sondage.

Des mauvais résultats !

Des mauvais résultats !

Alors que ceux-ci lui prédisent environ 6% des intentions de vote selon la chaîne de télévision, BFM TV… Anne Hidalgo, investie par le PS, a tempéré : “Ça nécessite de mettre en place une organisation”.

“Bien sûr que je peux la gagner cette présidentielle, je crois en les promesses de cette république”. A-t-elle aussi déclaré, énervée devant les chiffres affichés sur BFM TV.

Anne Hidalgo n'a pas peur des sondages

Anne Hidalgo n’a pas peur des sondages

Ainsi, la candidate à l’élection présidentielle 2022 s’est même défendue de ses résultats peu élevés en attaquant ses adversaires .

“Il y a une différence entre les hommes politiques qui pensent qu’ils sont là pour occuper un espace. Et ceux qui comme moi attendent autre chose. Ne se complaisent pas dans les discours de haine, veulent redonner des couleurs à notre démocratie”. A fait savoir Anne Hidalgo.

Les sondages : la bête noire d’Anne Hidalgo

Les sondages : la bête noire d’Anne Hidalgo

D’ailleurs, il y a quelques semaines, la maire de Paris s’était déjà énervée de ces sondages désignés comme les résultats certains de 2022.

Invité sur le plateau d’’On est en direct’, face à Laurent Ruquier, Anne Hidalgo s’était agacée : “Tous ceux qui de façon malhonnête essayent de nous faire croire que le sondage de septembre serait le résultat probable d’avril prochain… Voilà, un peu de calme !”.

Désormais, si les sondages ne la donnent pas en tête de la course à l’ Élysée… il reste toutefois quelques mois à la candidate soutenue par de nombreuses personnalités de la gauche pour convaincre les Français d’inscrire son nom dans les urnes.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.