Amal Clooney en colère contre Boris Johnson : sa décision radicale !

Amal Clooney

Amal Clooney, l’avocate libano-britannique, est très en colère contre le gouvernement britannique. Elle a pris une décision pas du tout facile qui a d’ailleurs choqué beaucoup de monde !

Amal Clooney en colère contre Boris Johnson : sa décision radicale !

Amal Clooney : elle démissionne de son poste

Pour ceux qui connaissent Amal Clooney uniquement de son mariage avec le célèbre acteur George Clooney, c’est une tête bien pleine ! En effet, très instruite, la belle Amal a accepté en 2019 une prestigieuse mission gouvernementale.  

Après avoir appris la volonté du gouvernement britannique de revenir sur l’accord du Brexit, Amal Clooney l’a jugé comme « lamentable ».

Par conséquent, l’avocate spécialiste des Droits de l’Homme a décidé de démissionner de son poste d’envoyée spéciale du Royaume-Uni pour la liberté de la presse.

L’avocate libano-britannique pointe les raisons de son départ !

L’avocate libano-britannique pointe les raisons de son départ !

S’adressant à Dominic Raab, le secrétaire d’état des Affaires étrangères, Amal Clooney a détaillé les raisons de son départ. En effet, la jeune femme s’est montrée très furieuse et sans concession contre le gouvernement, et surtout Boris Johnson.

En colère contre Boris Johnson : sa décision radicale !

Mais pourquoi donc autant de colère ?

En effet, Amal Clooney s’est opposée à la volonté du gouvernement britannique de revenir sur l’accord du Brexit. Plus particulièrement, en ce qui concerne les décisions prises pour protéger l’Irlande.

Une telle volonté mettrait d’ailleurs, clairement en péril la paix entre le sud et le nord du pays.

Amal Clooney démissionne

Amal Clooney s’est exprimée à ce sujet en déclarant :

« Il est devenu intenable pour moi, en tant qu’envoyée spéciale, d’appeler les autres Etats à respecter et appliquer leurs obligations internationales pendant que le Royaume-Uni déclare ne pas avoir l’intention de le faire.»

L’avocate ajoute : « Il est lamentable que le Royaume-Uni, dise son intention de violer un traité international signé par le Premier ministre il y a moins d’un an.

Cela pourrait encourager les régimes autocratiques à violer le droit international avec des conséquences dévastatrices dans le monde entier».

Amal est une avocate de premier ordre

«Amal est une avocate de premier ordre »

Sir Starmer, un dirigeant travailliste, a déclaré que Amal Clooney avait pris la seule décision possible.

« Je connais Amal, c’est une avocate de premier ordre. Je ne suis pas surpris qu’elle ait démissionné car, comme d’autres, elle a conclu qu’il y avait un conflit entre une violation du droit international – sur laquelle le gouvernement semble déterminé -.

Notre réputation en tant que pays dans le monde qui respecte la primauté du droit », a-t-il déclaré.


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !