Ali Baddou réalise que son coup de coeur est la fille de François Mitterrand

Ali Baddou

Tous les samedis, Ali Baddou présente les événements qui ont marqués la semaine dernière sur l’émission “C l’hebdo”. Avant de se faire connaître du public, il était le neveu de “François Mitterrand”.

Ali Baddou réalise que son coup de coeur est la fille de François Mitterrand

Une belle famille surprenante

Dans les années 90, Ali Baddou craignait un malentendu avec le père de sa petite amie. Mais comme annoncé par les Télé-Loisirs en février 2019, l’animateur, qui se produit toujours officiellement sur l’émission C l’hebdo sur France 5, était loin d’imaginer qui était vraiment son beau-père. Sur les bancs du lycée Henri-IV, l’un des plus prestigieux de France, le jeune homme rencontre Mazarine Pingeot. 

Une belle famille surprenante

Ali Baddou : La rencontre tant attendue

À première vue, rien de cloche chez l’étudiante. Cependant, elle a pris du temps á lui faire rencontrer ses parents. Après des mois de rencontres, le moment de vérité est enfin arrivé. Mazarine Pingeot organise un déjeuner à la célèbre brasserie du train bleu à la Gare de Lyon.

Ali Baddou : La rencontre tant attendue

Ali Baddou : Peur qu’il prenne la fuite 

Selon “Télé-Loisirs”, Ali Baddou était à des années-lumière de se douter de l’identité de son beau-père. Sur le chemin, l’homme qui est devenu l’un des personnages emblématiques du PAF français n’aurait jamais imaginé cela.

Ali Baddou : Peur qu'il prenne la fuite

Alors que le jeune homme devait rencontrer un beau-père des plus ordinaires, l’étudiant a enfin empoigné la main du président de la République “François Mitterrand”. Si Mazarine Pingeot avait gardé son identité secrète, c’était seulement pour éviter de le voir s’enfuir.

Ali Baddou: Peur qu'il prenne la fuite

Une amitié inattendue

En effet, dans la biographie de François Mitterrand, intitulée “Journées Particulières”, Laure Adler a voulu faire de chaque instant de sa vie un roman. La journaliste n’a pas pu ignorer le long temps que l’ancien président de la République a passé avec Ali Baddou. Dans les pages de son ouvrage, elle s’est souvenue qu’ “il aimait beaucoup son gendre”. L’ancien chef de l’État « appréciait son humour ». Quant au jeune étudiant, il n’a pas été impressionné par son statut.  « Il lui parlait de tout.  Il ne parlait pas au président, mais au père de sa petite amie », a-t-elle expliqué. En 1998, deux ans après la disparition de François Mitterrand, Ali Baddou et Mazarine Pingeot ont donc mis fin à leur relation.


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.