Agnès Pannier-Runacher en pleurs dans “Balance ton post”

Agnès Pannier-Runacher

Invitée dans “Balance ton post” ce jeudi 12 novembre, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, Agnès Pannier-Runacher a finalement craqué. En évoquant la mort d’un proche. Ce dernier est décédé de la covid-19.

Agnès Pannier-Runacher en plein deuil : La ministre a perdu un proche !

Agnès Pannier-Runacher se confie sur les conséquences économiques de la Covid-19 !

Jeudi 12 novembre, Cyril Hanouna avait cependant prévenu les téléspectateurs. L’épisode de l’émission “Balance Ton Post” de ce jour sera très dur. Invitée pour discuter les conséquences économiques de la crise de la covid-19, Agnès Pannier-Runacher a fait de nombreuses révélations surprenantes : « Si on confine, on met en difficulté des petites entreprises. On en est conscient » déclare-t-elle ainsi.

Agnès Pannier-Runacher se confie sur les conséquences économiques de la Covid-19 !

15 milliards d’euros sur la table

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie a évoqué la stratégie du gouvernement. “Avec le confinement, notre job c’est qu’ils travaillent, qu’ils créent de la richesse”. “Le gouvernement a mis “15 milliards d’euros sur la table pour faire en sorte que les salariés aient leur salaire pris en charge à 100%”. Explique-t-elle.

La ministre en larmes..

La ministre Agnès Pannier-Runacher en larmes..

La ministre Agnès Pannier-Runacher défend néanmoins et à tout prix les commerçants qui demandent de pouvoir retourner au travail. Elle promet tout faire pour les soutenir. Malheureusement tout n’est pas possible. D’ailleurs, les ministres ont rappelé les chiffres révélés par Olivier Véran sur les taux de mortalité et d’hospitalisation liés à la covid-19, en France.

La ministre

“Plein de jeunes qui vont avoir des séquelles”.

Par ailleurs, la ministre avoue à Cyril Hannouna qu’elle a été extrêmement touchée par la situation actuelle, dont tout le monde en souffre d’ailleurs. Les larmes aux yeux, Agnès Pannier-Runacher se confie : « Je suis désolée, mais moi j’ai perdu quelqu’un de la Covid. Je l’ai perdu le lundi de Pâques, j’en ai un souvenir assez précis. Ce truc-là pour moi, il n’est pas négligeable. Il y a plein de jeunes qui vont avoir des séquelles.»

Agnès Pannier-Runacher

Elle ajoute également : « On parle de séquelles neurologiques, on parle de séquelles pulmonaires. Ce truc est une sal*perie ». C’est plutôt un témoignage poignant de la part de la ministre déléguée auprès de Bruno Le Maire !


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !